Information concernant l’abattage des deux marronniers et le déplacement de la croix

Publié le: 8 novembre 2019

Aménagement Boulevard de la Porte Neuve

INFORMATION CONCERNANT L’ABATTAGE DES DEUX MARRONNIERS
ET LE DÉPLACEMENT DE LA CROIX

Face à des interrogations et incompréhensions, suscitées par le projet municipal de réaménagement du carrefour Boulevard de la Porte Neuve, monsieur le maire et son équipe souhaitent apporter des réponses sur ce projet.

Le maire est responsable de la sécurité des administrés et depuis plus de deux ans, la commune travaille sur la sécurisation des traversées et entrées de ville, dont le boulevard de la Porte Neuve. La réflexion a été conduite conjointement avec les services du département de l’Isère et l’architecte des Bâtiments de France, associés à chacune des phases du projet (études préalables, dossiers de subvention, procédure de marchés publics etc…).

Une réunion publique a été organisée le 1er avril 2019 au cours de laquelle un premier projet d’aménagement global de la ville a été présenté à la population. Dans ce projet initial, l’îlot  du carrefour de la Porte Neuve était entièrement maintenu avec les arbres et sans déplacement de la croix. Cependant après étude des girations des transports scolaires les services du département ont indiqué à la commune que l’îlot ne pourrait être malheureusement conservé, les arbres devaient être abattus et la croix déplacée.

Une seconde réunion publique a donc été organisée le 27 juin 2019, afin de présenter le nouveau projet validé par le Département. Ce nouvel échange avec la population, spécialement dédié aux aménagements du carrefour de la Porte Neuve, a permis de détailler précisément l’ensemble des travaux prévus, dont l’abattage des arbres et le déplacement de la croix. Des remarques ont été naturellement formulées au cours de cette rencontre, mais aucune ne concernait la disparition des arbres et le déplacement de la croix. De plus, la commune s’est engagée à replanter trois arbres aux abords du pré Minssieux en compensation et à effectuer des travaux de restauration de la croix.

La commune a déposé une déclaration préalable de travaux (DP 0381381910060), soumise à l’architecte des Bâtiments de France, conformément aux dispositions légales et réglementaires en matière d’urbanisme. Cette déclaration décrit précisément les travaux d’abattage des marronniers et le déplacement de la croix. L’architecte des Bâtiments de France n’a émis aucune opposition sur ces travaux, ce qui signifie qu’ils sont parfaitement en règle avec les dispositions patrimoniales en vigueur sur la commune.

Par ailleurs, nous avons découvert à cette occasion que les deux marronniers étaient  dans un état sanitaire déplorable, dont un qui  représentait  un danger immédiat pour les citoyens.  L’association environnementale « Lo Parvi », ayant une expertise reconnue dans la faune et la flore du Nord Isère, a émis un diagnostic confirmant ces craintes. Vous trouverez au dos les photographies des deux souches. Le prestataire mandaté par la mairie pour procéder à l’abattage à lui aussi validé cette analyse en tant que professionnel, et que malgré l’aspect plus sain de la seconde souche, les charpentes pourries, l’apparition de cavités dans le tronc et le début d’altération de la bordure  indiquaient une atteinte structurelle de l’arbre menaçant également la sécurité des usagers.

 

Il n'y a aucune date sur l'agenda pour l'instant